Conseils en agencement et en décoration d'intérieur

Bien aménager sa cuisine

Choisir son plan de travail

Le plan de travail est l’une des pièces maîtresses de la cuisine. Tous les cuisiniers amateurs s’accordent à dire qu’il doit être solide, résistant à la chaleur comme aux rayures, et doit pouvoir se nettoyer facilement. Du bois en passant par le béton ciré ou le marbre, le plan de travail se décline aujourd’hui de mille et une façons. Explications.

Bien choisir son plan de travail
Un plan de travail se choisit en fonction de trois critères : son épaisseur et ses dimensions / la matière et son rendu esthétique / sa résistance et son entretien. Il contribue largement à affirmer le style de la cuisine et à en transformer l'atmosphère générale. Vous devez donc le choisir avec soin afin qu’il s’accorde au mieux à votre pièce. Faisant généralement partie des derniers éléments à être intégrés dans la cuisine (après le revêtement du sol, des murs et le mobilier), il doit évidemment se fondre harmonieusement dans le décor, d’autant qu’il y occupe une place conséquente.

Du bois pour plus d’authenticité
Très esthétiques, les plans de travail en bois massif sont les stars incontestées des cuisines de style rustique, montagnard ou scandinave. Ils nécessitent en revanche un entretien régulier (huile, vernis) car ils craignent les rayures et les éclaboussures répétées.


Un plan de travail au look minéral
Le marbre, le quartz et le granit font peu à peu leur apparition dans nos cuisines. Bien qu’il s’agisse de trois matériaux minéraux, ils n’ont absolument pas la même résistance face à la chaleur, aux tâches et aux rayures ! Le marbre est sans doute le plus sensible et nécessite l’emploi de produits adaptés (anti-tâches et hydrofuge) pour faciliter son entretien. Le granit est au contraire ultra résistant et vous accompagnera durant de longues années, tout comme le quartz. Ces deux matériaux coûtent en revanche assez chers et ne sont pas à la portée de toutes les bourses.


Optez pour la transparence du verre…
Bien que très esthétique et facile d’entretien, le verre n’est pas idéal pour un plan de travail : sa résistance aux chocs, à la chaleur et aux rayures est assez relative… Si vous craquez tout de même pour ce matériau, sachez qu’il faut compter 12mm d’épaisseur minimum pour un plan de travail. Cependant, le plus raisonnable reste sans doute de privilégier le verre pour sa crédence, beaucoup moins sujette aux chocs quotidiens.



Des matériaux bruts pour une cuisine minimaliste ou industrielle
Les amoureux des ambiances « factory » craqueront certainement pour le béton ciré, le métal ou pourquoi pas la lave ! Ces matériaux au look très stylisé nécessitent tous un traitement adapté avant de pouvoir être utilisés. Une fois protégés, il suffit d’un coup d’éponge pour les nettoyer !
Besoin d’un décorateur d’intérieur ou d’un architecte d’intérieur pour prendre les bonnes décisions ? Demandez un coaching déco !