Couleur fil électrique

Couleur fil électrique : Comment savoir où est la phase et le neutre ?

Un fil électrique embarque conventionnellement deux ou trois fils. On parle ici de phase, de neutre et/ou de terre. Il existe également des normes à suivre pour identifier facilement chaque fil. Il s’agit de la norme NF C 15-100 se basant sur le code couleur fil électrique. Vous pouvez tomber sur un fil rouge qui correspond à la phase. Parfois, ce fil peut avoir d’autres coloris. Pour le neutre, on le reconnaît avec la couleur bleue. Et, le fil de terre est souvent en jaune ou vert.

Cependant, il est difficile de repérer ces codes couleurs à l’œil nu si vous n’avez pas effectué l’installation électrique. Afin d’identifier donc la phase et le neutre sur un fil électrique couvert, vous pouvez passer par d’autres alternatives comme l’usage d’outils testeurs : multimètre, tournevis, etc. Découvrez comment savoir où est la phase et le neutre ?

Ce qu’il faut savoir sur ces deux conducteurs

Pour une raison de sécurité et de confort, il est très important de savoir le rôle joué par chaque fil dans un circuit électrique. Vous avez évidemment la phase et le neutre, et souvent la terre.

Pour la phase, c’est ce qui sert de conducteur de courant alternatif en permanence. La phase vous fournit donc la tension nécessaire à vos diverses installations. Vous pouvez rencontrer des couleurs distinctes : rouge, noir, marron, orange ou violet. Sachez que dans une installation monophasée, vous pouvez avoir une seule phase. Tandis que un compteur triphasé, il est clair que vous avez 3 phases, un neutre et une terre.

Pour le fil neutre, il tient le rôle de répartition du courant. Le neutre permet donc de faire passer la tension à travers un circuit complet. Il assure le retour du courant vers votre fournisseur électrique. De couleur généralement bleu, la mise en place d’un fil neutre dans une installation est gage de sécurité pour tous les utilisateurs.

Pour le fil de terre, il est dans la majorité des cas bicolores : jaune et vert. Comme son nom l’indique, c’est une installation mise à la terre. Il sert à renforcer la sécurité de votre installation et donc, tous les appareils branchés.

reconnaître la phase et le neutre

Les tests faciles pour reconnaître la phase et le neutre

Pourquoi est-ce nécessaire d’identifier chaque conducteur dans une installation électrique ? Si vous n’êtes pas sûr de la disposition exacte de chaque fil dans votre installation électrique, il est préférable de passer un test au préalable. La fausse manipulation est l’une des principales causes des accidents domestiques dans un foyer ou dans une entreprise.

Pour déterminer exactement le fil phase et le fil neutre, il convient d’utiliser des outils spécialisés pour les électriciens. Il y a les multimètres et aussi les tournevis testeur.

Comment reconnaître la phase et le neutre avec un multimètre ?

reconnaître la phase et le neutre avec un multimètreIl s’agit d’un appareil de mesure de la tension électrique et plein d’autres encore. Vous devez suivre quelques étapes lors du test d’un fil phase et/ou neutre.

Ouvrez le boitier du compteur électrique. Vous devez ensuite débrancher un embout composé de deux conducteurs. Au niveau du compteur, enclenchez l’interrupteur principal pour faire passer le courant. Comme vous le voulez bien, préparez le multimètre à la fonction voltmètre. Cet outil comporte deux connecteurs à travers lesquels vous devez lier aux fils nus. Là commence le vrai test. Des valeurs devraient s’afficher sur votre multimètre. Dans la partie phase, vous devez avoir une valeur de plus ou moins 230 V. Dans le cas contraire, s’il affiche 0 V, c’est que vous êtes sur le fil neutre. Désormais, vous devriez savoir la couleur de chaque fil correspondant au conducteur neutre ou phase.

Il faudrait quand même faire très attention lors de la manipulation de votre multimètre. Pointez le réglage de votre multimètre à plus de 250 Volts, voire 500 Volts pour éviter qu’il ne se casse instantanément. Lors du test, il est également conseillé de ne pas toucher les embouts nus de chaque fil et de votre multimètre lorsqu’ils sont reliés. Vous risquez d’être électrocuté.

Comment reconnaître la phase et le neutre avec un tournevis testeur :

Il a l’allure d’un tournevis classique. Sachez que ce type de tournevis possède un néon et un fusible à l’arrière. Pour ce faire, il suffit de faire le test sur une prise ordinaire. Enfoncez ou touchez votre outil sur l’embout d’un fil. En touchant avec votre doigt le chapeau arrière métallique, le néon s’allume si vous tombez sur le fil phase. C’est le procédé le plus simple à exécuter.

Cependant, ces genres de pratique semblent risqués pour un simple utilisateur. Vous pouvez faire donc appel aux professionnels pour être plus serein et plus en sécurité.

Vidéo : Comment reconnaître la phase et le neutre ?