que veut dire net vendeur

Quand on vend une maison que veut dire net vendeur ?

Si vous mettez votre logement en vente, vous avez probablement entendu parler du prix net vendeur. Mais à quoi correspond précisément ce prix ? Quel calcul effectuer ? Quid des frais de notaire dans le calcul du prix de vente ?

Vous voulez mettre en vente votre maison. Cependant, certains détails demeurent encore flous pour vous, dont le prix net vendeur. Qu’est-ce que cela signifie ? Comment le différencier des autres charges ? Etc. Autant de questions qui constituent encore un bloc pour vous avant de franchir le pas. Nous vous éclairons à travers ces quelques paragraphes.

Le prix net vendeur : c’est quoi ?

Quand on vend une maison que veut dire net vendeur ? Le prix net vendeur est le prix du bien que va recevoir le vendeur. Il ne s’agit en aucun cas du prix que va payer l’acheteur. Si le vendeur a eu recours à une agence immobilière pour la mise en vente de son bien, les deux parties vont alors fixer un tarif, souvent négociable, à proposer dans l’annonce. On parlera alors ici de prix de vente FAI qui englobe les frais d’agence et le prix net du vendeur.

Vous l’aurez compris, on entend par prix net du vendeur, la somme que touchera réellement le vendeur, enlevée des divers frais comme la commission de l’agent immobilier, les frais de notaire, la quote-part de la taxe foncière, … Tout en sachant que la commission de l’agence est déjà bien définie à l’avance.

Comment calculer le prix net du vendeur ?

Le prix net vendeur est alors le vrai prix de vente du bien immobilier. Pour en faire le calcul, vous devez tout d’abord faire une estimation réelle de la valeur de votre maison. Consultez les annonces en ligne ou dans les journaux pour voir le cours du bien immobilier dans votre quartier. Mais là encore, tout dépendra de l’état de votre bien. Alors, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel pour faire une estimation plus fiable à votre place.

Ce n’est qu’après cette estimation que vous allez vous rapprocher d’une agence immobilière, qui définira de son côté le montant de sa commission. Il faut savoir que les honoraires perçus par l’agent immobilier ne fait pas objet de loi, et qu’il est totalement libre de définir sa part du gâteau. Mais en général, la commission s’élève entre 5 à 8% du prix net vendeur.

Plus le prix net vendeur sera élevé, plus l’agent immobilier percevra une bonne commission. Quoi que, si vous voulez faire une vente attractive, il serait mieux de négocier le montant de la commission auprès de l’agence immobilière.

Le prix net vendeur, à différencier du prix FAI

On entend par prix FAI ou Frais d’Agence Inclus, le prix affiché dans les annonces immobilières. Ce n’est pas pour autant qu’il s’agira du prix réellement touché par le vendeur. Même si ces deux notions sont souvent confondues par beaucoup de personnes, elles présentent une grande différence.

L’acheteur va payer une certaine somme conclue entre les trois parties qui sont le vendeur, l’acheteur et l’agent immobilier, qui sera le prix de vente FAI. Cependant, encore en fonction de l’accord entre les trois parties, il est tout à fait possible de mentionner un autre prix dans le compromis de vente ou la promesse de vente. Il s’agira du prix net vendeur, car c’est le prix réellement touché par ce dernier.

Quelques conseils pour minimiser les frais enlevés sur le prix net vendeur

Il n’est pas rare que certains vendeurs ayant eu recours à la prestation d’une agence immobilière se retrouvent au final avec une somme beaucoup moins que prévue. Et pour cause, plusieurs frais ont été enlevés du prix net vendeur.

Pour éviter ces genres de situations agaçantes, voici quelques conseils pour toucher le prix net vendeur qui vous avez prévu :

  • Essayer de diminuer davantage les frais de l’agence. Pour ce faire, il n’y a rien de tel que la négociation. Mettez en avant les atouts de votre maison, etc. Si la vente tarde à se concrétiser, n’hésitez pas à renouveler vos conditions pour tourner la situation à votre profit.
  • Une fois le bien vendu, versez directement les frais d’agence, sans d’abord passer par le notaire. Attention cependant, pour profiter de cette option, elle devrait déjà être précisée dans le mandat de vente. Ainsi, ce sera le prix net vendeur qui sera mentionné dans le compromis de vente. Les frais de notaire s’appliqueront alors sur ce prix indiqué et non pas le prix FAI, ce qui vous fera réaliser des économies.